Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 mai 2008 4 15 /05 /mai /2008 22:47
Je viens de découvrir l'existence d'une sorte spéciale de poésie, appelée  TAUTOGRAMME. Ce genre de poésie consiste à écrire une phrase, ou un ensemble de phrases, ou de vers, dont tous les mots commencent par la même lettre. On peut y ajouter différents petits mots, comme de, la, les, ma, mon, etc..., pour donner un sens aux phrases.

J'ai découvert cet exercice très amusant chez MOUN, qui invite tous ceux qui veulent d' essayer d'en faire un,  de déposer le résultat de leurs élucubrations poétiques sur son blog, dont voici le lien:http://poesia.over-blog.fr/




  <--- ce pissenlit là, pousse vraiment dans mon jardin...















 Le pissenlit, portant préjudice à ma pelouse,
et pensant passer pour une primevère,
persistait à perdurer, pendant le printemps,
parmi mes pivoines et mes pétunias,
poussant à profusion dans mes plates-bandes,
et se propageant au pied du portail...

Plantée là, sur mes pieds,
je prospecte mon pauvre parc,
parcouru par ces perles pigmentées...

Perdue dans mes pensées,
je pose mon postérieur plantureux
sur une parcelle parsemée  de pâquerettes.
Puis, je me persuade de profiter de cette plante,
plutôt que de la pourchasser...

Puisque le pissenlit préfère mes parterres
aux pâtures, à proximité,
puisqu'il pratique la pousse prolifique,
je pars à sa poursuite, passionnément,
jusqu'au potager, où poussent
persil, poireaux et potirons...

Puis ma promenade, ponctuée de plusieurs pauses,
me place dans la pénombre des pommiers et poiriers,
que je partage avec pinsons, piverts et pigeons...

Puisqu'il parait se plaire au pied de ma palissade peinte,
je prend parti de partager ce piège à papillons,
avec les personnes de passage,
qui partent en procession et pèlerinage,
en lui permettant de se propager parcimonieusement,
sous le petit pont pastoral, parfait pour les promeneurs...

Pareille à une professionnelle de la plantation,
je peste contre les poisons et pesticides,
pour plus de propreté et de pureté
pour ce paysage pictural et pittoresque...

Poursuivant mon périple par-delà mon pavillon,
je pensais plaire aux passants,
perplexes par tant de persévérance...

Personnellement persuadée du pouvoir percutant du pissenlit,
pesant le poids de mes paroles,
ainsi que le pour et le pire,
je le proclame parfait pour une panacée.

En partant du principe primordial
que ma prudence pondérée me permet
de proposer ce procédé prétentieux,
où l'on presse la plante pendant les pluies de Pâques,
j'ai préparé perspicacement cette potion,
prohibant tout parasite,
parfait pour purifier les plaies purulentes,
et purger les pustules...


Quant à ce dernier paragraphe, n'y croyez pas un seul instant, ce n'est que pure invention de ma part, m'étant laissée entrainée par la recherche de mots commençant par la lettre "P".


Partager cet article
Repost0

commentaires

M
Belle performance! on ne sent pas le côté laborieux du travail, ça passe naturellement, chapeau!
Répondre
B
<br /> merci beaucoup mimik, tu me fais plaisir.<br /> <br /> <br />
B
coucou babethl'histoire de cette jument et de sa pouliche m'a émue alors je la partage avec mes amis blogopotesoui j'en ai d'autres des histoires qui se finissent bien ; ce sera pour demainbises de béa
Répondre
B
<br /> c'est très gentil à toi de nous faire partager tes émotions. Alors, à demain pour la suite...<br /> <br /> <br />
M
Génial, Babeth, je m'y mets
Répondre
B
<br /> bonjour Marlou. Vas-y, c'est très amusant à faire.<br /> <br /> <br />
B
coucou babethmerci mille fois pour ce joli poème dédié à lisa et à sa maîtresse !!!bisous ronronnants de béa
Répondre
B
<br /> j'adore ce que tu fais pour elle. Cela prouve ta grande générosité d'âme. Et quand je suis touchée, ça me donne envie d'écrire.<br /> <br /> <br />
A
ouf merci de ne pas avoir employé de rundup comme on nous demande de le faire dans une pub imbécile alors qu'un seul coup de binette sufirait!! et puis avec les fleurs de pissenlit, on peut aussi faire de la confiture!!bravo pour ce tautogramme, je suis allée chez Moon mais je n'ai pas trouvé l'exercice. De toute façon, je n'arrive m^me pas à écrire pour La petite fabrique! c'est la Bérézina ou alors une indigestion de verdure! Je dois faire comme les animaux qui sentent la transhumance et qui renaclent dans leur étable jusqu'au jour du départ!bises
Répondre
B
<br /> oui, fab m'en a déjà parlée de cette confiture, je reste perplexe... Ma pauvre Aza, je suis sure que ça va revenir. Il faut peut-être que tu t'en éloigne un moment, essaie de peindre, ça te<br /> changera les idées...<br /> <br /> <br />

Présentation

  • : Le blog de Babeth la rêveuse
  • : proses et poésies, dessins, peintures, photos LAISSEZ-MOI RÊVER! PASSION
  • Contact

Profil

  • Babeth
  • je suis mariée, j'ai deux grands garçons. Je suis agent d'entretien dans le collège de mon village. Je m'amuse en écrivant des poèmes. J'aime chanter en m'accompagnant  à  la guitare. Je fais partie d'un club de peinture depuis octobre 2006. Je suis veuve depuis peu...
  • je suis mariée, j'ai deux grands garçons. Je suis agent d'entretien dans le collège de mon village. Je m'amuse en écrivant des poèmes. J'aime chanter en m'accompagnant à la guitare. Je fais partie d'un club de peinture depuis octobre 2006. Je suis veuve depuis peu...